COFREND • CAMARI • INSPECTION    02.31.89.31.98

Le contrôle par magnétoscopie est une méthode de contrôle qui consiste à obtenir un contraste entre des particules métalliques et le fond de la pièce.

Ces particules métallique se présentent en poudre sèche ou en suspension dans un liquide, ce liquide est alors appelé "liqueur magnétique".

Cette liqueur peut être appliquée directement sur la pièce si le contraste le permet, dans le cas contraire, il sera nécessaire d'utiliser un fond blanc; l'amalgame sera formé grâce à un champ magnétique "de fuite" aux endroits présentant des discontinuités.


La magnétoscopie comporte quatre phases dont la première consiste à nettoyer la pièce à contrôler et éventuellement appliquer le fond blanc.

La deuxième phase consiste à appliquer à la pièce un champ magnétique ou directement un courant, qui va créer un champ magnétique.

Après une courte durée d'aimantation, nous allons pulvériser les particules métalliques tout en maintenant l'aimantation, les particules se mobilisent jusqu'aux endroits présentant les fuites de champs magnétiques.

Dernière phase, après arrêt de la magnétisation, l'observation des indications de discontinuités, qui apparaissent sous forme d'amalgame de poudre métallique.
Ces taches étant plus larges que les discontinuités, l’observation visuelle est facilitée.

Le contrôle s’effectue à la lumière du jour ou sous lumière blanche artificielle pour la magnétoscopie coloré mais également sous rayonnement ultraviolet pour la magnétoscopie fluorescent.

Il est toutefois important de noter que la méthode permet de détecter uniquement les discontinuités débouchantes et sous-jacentes (de quelques millimètres seulement), uniquement sur des matériaux ferromagnétiques.